COLOMBES Hier & Aujourd'hui
Quartier Europe du bas avant 1920.
vue précédente
vue suivante
1) Le quartier usine en 1852.
Quartier Usine en 1852 Quartier Usine en 1895 Quartier Usine en 1852

Sur cette page, je vous parlerai de la zone Europe située au Nord de la rue Youri Gagarine.
--Le plan de 1852.
Comme on le voit sur ce plan de 1852, c'était la campagne...
-La rue Paul-Bert n'existait pas, seul existait un chemin qui devint la rue de Seine (maintenant rue François Faber), qui menait les vaches à la Seine à travers la partie jaunie qui appartenait à Gennevilliers (jusqu'en 1928).
-La digue de Colombes Gennevilliers n'existait pas encore.
-A droite le grand terrain faisait partie de la succession du parc de la reine Henriette.

Pour comparer voici:

--Le plan de 1895.
fut fait juste après l'inauguration de l'usine A ( première moitié).
On voit:
-l'usine A, le pont et la rue Paul-Bert qui sera nommée en 98-99.
-La digue construite vers 1855 longe l'ile Marante et se poursuit sur ce qui est aujourd'hui le Bd Louis Seguin ,
-en haut à droite le bd d'Achères,sous lequel passe l'aqueduc, crée en même temps que l'usine.
-La rue de Seine (François Faber)s'arrête maintenant sur le bd d'Achères.
-Le champ de courses créé en 1863.
-Les constructions sont surtout situés entre la rue de seine et la future rue Paul-Bert.

--La photo de 1921.
Photo prise le matin comme on peut le voir avec l'ombre des 4 cheminées.
L'arrivée du pont et de l'usine amena un afflux de travailleurs et de constructions.
On y voit:
-La digue longe l'ile Marante et se poursuit sur ce qui est aujourd'hui le Bd Louis Seguin.
-En blanc le bd d'Achères, crée en même temps que l'usine, sous lequel passe l'aqueduc.
-La rue Paul-Bert percée en même temps que le pont et nommée en 98-99.
-La rue François Faber nommée en 1924 en l'honneur du champion cycliste qui y a habité.
-Le stade du "Matin" créé en 1907 qui sera remplacé en 1923 par le stade des jeux Olympiques.
On voit que malgré tout seuls les bords de la rue Faber et Paul-Bert sont construites.
L'ile marante est encore champêtre avec des saules sur ses bords.

Cliquer sur les plan pour zoomer.

2) Rue Youri Gagarine et Rue Paul-Bert.
Panoramique 22 rue Youri Gagarine 22 rue Youri Gagarine

--Panoramique de février 1910. -A droite, la Rue Paul-Bert inondée avec un bâtiment construit vers 1895 existant encore: c'est la crèche du 4 rue Paul-Bert.
-Plus loin le mur et les arbres qui bordaient le stade du Matin.
-En blanc (au dessus du personnage) la maison du 4 rue Robert Schumann qui existe encore, qui à été crée vers 1907...
- au milieu le terrain était nommée
"La porte des buttes".
-A gauche le chemin boueux était la rue des Renouillers (vient de grenouille),
aujourd'hui Youri Gagarine.
-La propriété bordée d'arbres avec une maison était situé sur le terrain du 22 rue Youri Gagarine.
Coïncidence: le réverbère est presque le même et au même endroit que l'actuel.

--Rue des Renouillers. Voici cette même propriété de la rue des Renouillers (22 rue Youri Gagarine).
Vue environ du 34 Youri Gagarine le terrain est encore inondée, les habitants se déplacent en barque.
Vous vous dites qu'il n'y avait finalement peu d'eau...
Si vous regarder bien on voit la trace du niveau de l'eau jusqu'au milieu des fenêtres!!!.
Au fond on aperçoit en sombre la digue qui a cédé et derrière au milieu le clocher de la basilique d'Argenteuil.

--Rue Robert Schumann. Cette vue est la même que le milieu du panoramique vue plus haut; On y retrouve les mêmes arbres...,
Cette photo montre quelques maisons qui bordaient la rue de la tour d'Auvergne (actuelle rue Robert Schumann).
Ces maisons que l'on voit n'existent plus.

3) Quartier usine vers 1905.
 55 rue Paul-Bert en 1905

Vue du quartier vers 1905. Prise au milieu de la prairie de la "porte des buttes" depuis la rue Paul-Bert.
Le chemin surélevé au premier plan était le chemin de la tour d'Auvergne qui deviendra en 1964 rue Robert Schumann.
A droite le pâté de maisons dit "maison-blanche" créé vers 1893 qui se trouvait au milieu de la rue Paul-Bert actuelle.
De nombreuses maisons de cette photo existent encore.

Cliquer sur l'image pour voir les adresses des bâtiments.

4) 1910, inondation rue Paul-Bert.
Inondation rue Paul-Bert Inondation rue Paul-Bert Inondation rue Paul-Bert Inondation rue Paul-Bert Inondation rue Paul-Bert Inondation rue Paul-Bert Inondation rue Paul-Bert

On constate les dégâts. Même endroit que précédemment prise vers le 15 Février 1910.
Depuis le 25 Janvier les terrains étaient un peu inondés, ce qui n'a pas empêché le 24 la victoire au football du Stade Français contre le Racing-Club de France:1/0.
Une nuée de lapins de garenne fuyant le flot ont pu être assommés à coups de bâton par plusieurs pêcheurs
Le 29 Janvier, la digue de Gennevilliers cède sur 100m prés du pont d'Argenteuil entrainant un flot énorme de plus de 2m sur le bd de Valmy et sur les terrains du Stade.
Les personnalités constatent les dégâts.

Même vue dans l'autre sens. Prise le même jour vers le 15 Février la décrue est commencée.
Imaginez, à gauche, que, sur le stade, il y avait 2 mètres d'eau!
On voit à droite l'eau plus basse qui s'évacue car plusieurs brèches ont étés percées dans la digue allant vers Bezons.
Au fond le premier bâtiment est celui existant de la crèche au 4 rue Paul-Bert.
Derrière on voit les restes du parc du Château de Colombes . .

Le stade se vide. 1 ou 2 jour plus tard les abords des brèches ont étés sécurisées avec des passerelles.
L'eau du stade est descendue, laissant voir les bouches d'égouts et le ravinement de la chaussée.

La cascade de la rue Paul-Bert. L'eau s'écoule toujours venant du stade, elle a creusée sur près d'un mètre, dégageant le haut de l'égout principal.
Un ingénieur prend des mesures en vue de la réparation.

On déblaye... C'est la fin de l'écoulement .
Les ouvriers commence a dégager les gravas, on aperçoit une conduite d'eau détruite
Les familles du quartier peuvent à nouveau se ravitailler.
Au fond sur le mur de la future crèche on voit deux affiches qui sont surement une pub du Bon Marché sur la "mise en vente du BLANC" de Janvier.

Reste un ruisseau... L'eau continue de couler.
La conduite d'eau est totalement arrachée.

Il n'y a plus d'eau dans les brèches On peut comparer aux vue précédentes, l'eau a disparue des brèches ,
mais dans les champs et le stade, il faudra du temps .
Le 16 Novembre 1910 une nouvelle inondation submergea l'ile marante et l'usine des eaux...
Le 24 Décembre 1910 une proposition fut adoptée... pour saisir une commission pour surélever la digue de Colombes...

5) Quartier usine vers 1911.
29 rue Paul-Bert 1911

Vue du quartier vers 1911. Même vue prise quelques mètres avant.
La chaussée vient d'être réparée après les inondations de 1910
Noter la nounou avec son landau...
De nombreuses maisons sont apparues dans les futures rue Robert Schumann et rue Nouvelle qui sont encore existantes.

Comparez la vue aérienne actuelle :   
Cliquer sur l'image pour voir les adresses des bâtiments.

6) Chemin de la tour d'Auvergne.
4 Robert Schumann 1910

Maintenant Rue Robert Schumann depuis 1964.
Vue prise derrière la maison du 4 Robert Schumann, prise début Février 1910.
La crue est passée, les barrières du chemin sont encore sous l'eau.

Vous pouvez voir les traces sombres du niveau de l'eau sur toutes les maisons.
les autres maisons visibles n'existent plus actuellement.
Les arbres à droite de l'horizon sont ceux qui mènent au passage du bras de l'ile marante.
Comparez avec l'image de :   

7) Le café des sport du stade olympique.
Café des Sports


Ce café fut construit vers 1921 au 47 rue Paul-Bert pour les jeux olympiques.
Juste accolé au pavillon du 4 Robert Schumann qui se trouve derrière.
Il demeura jusqu'en 1965 car il fut rasé pour l'élargissement de la rue préparant la construction de l'A86.

8) La rue Appéré
Rue Appéré 1905

La rue Appéré,
anciennement Chemin des Saules surement parce-qu'il menait aux abords de la Seine.
Elle a été nommée ainsi, après 1945, en l'honneur de Irénée Jean APPÉRÉ dit "René" qui fut un Colombien résistant fusillé en 1942.
Voir sa biographie ICI .

À noter que le nom de la rue sur sa plaque, ainsi que sur google maps, est mal orthographié.

Cliquer sur l'image pour voir les les adresses des bâtiments.

9) Maison-Blanche.
Maison Blanche

Voici le "rendez vous des Sports"
(c'est écrit dessus).
Construit surement vers 1891 en même temps que la rue Paul-Bert.
Il servit de rendez vous successivement aux turfistes du champ de courses jusqu'en 1907,
puis pour les sportifs du stade du Matin jusqu'en 1923,
puis à ceux des jeux olympiques,
et ensuite à des centaines de milliers de spectateurs du stade jusqu'à 1964,
ou il fallut élargir la rue pour le raccordement à l'A86.
Visualisez sur la map:   

10) Rue Paul-Bert vers 1905.
Rue Paul-Bert vers 1905

Rue Paul-Bert vers 1905.
La partie gauche n'est pas encore très construite,
On y voit devant le pavillon du 73 qui à maintenant un étage de plus et
derrière le beau 3 étages du 75, tous deux existants encore.

A droite devant l'usine, deux pavillons :
Celui de gauche à disparu avec l'élargissement de la rue en 1964.
Celui de droite à résisté jusqu'en 2014...

Sur la droite les pavillons des 19, 21 et 23 rue François Faber.

Voici la vue de :   
A gauche le pavillon du 73 a un étage de plus et son toit a changé de sens et derrière le bel immeuble du 75.

11) Tour de la Place du pont neuf 1.
1) Tour de la Place du pont neuf

Maintenant je vous propose le tour de la place du pont neuf en 9 images:

Voici le pont neuf et l'usine vue d'une fenêtre au 2iem étage du café qui était à la place des arbres du jardinet de la station de pompage Paul-Bert.

Sur la gauche on à l'accès montant vers la digue qui était à la place de l'A86.
Au fond à gauche le réservoir d'eau la cheminée pour la chaudière qui sert à pomper l'eau, et devant le bureau du chef de section.
Entre les deux usines le bureau du chef d'exploitation encore existant.
Visualisez sur la map:

12) Tour de la Place du pont neuf 2.
2) Tour de la Place du pont neuf

Tour de la Place du pont neuf 2.

Même vue, prise de la même fenêtre,
on voit la demeure du gardien qui disparaitra avec l'A86.
Visualisez sur la map:

13) Tour de la Place du pont neuf 3.
3) Tour de la Place du pont neuf

Tour de la Place du pont neuf 3.

On tourne un peu nous voici face au bd d'Achères.
A gauche la maison du gardien
et plus loin les 7 bâtiments des bassins de dégrossissages des eaux d'égouts.

Au centre le poteau qui sert de support pour maintenir les caténaires du tramway.
Il venait de paris par le bd de Valmy, puis tournait devant le resto du moulin joli pour prendre le Bd d'Achères, ensuite arrivait au pont neuf pour aller vers Argenteuil.

A droite au fond les maisons derrière lesquels se trouvait le rue de Seine (actuelle rue François Faber)

Devant pour la photo une nounou avec son troupeau d'enfants.
Visualisez sur la map:

14) Tour de la Place du pont neuf 4.
4) Tour de la Place du pont neuf

Tour de la Place du pont neuf 4.

On tourne encore un peu:
Voici les restos et hôtels du coin.
Toutes les maisons vivaient des emplois de l'usine et des ouvriers des péniches de charbon et du champ de courses.
Visualisez sur la map:

15) Tour de la Place du pont neuf 5.
5) Tour de la Place du pont neuf

Tour de la Place du pont neuf 5.

Encore un petit tour, nous voici dans l'axe de la rue Paul-Bert vers 1905.
A gauche comme précédemment le resto "A la ville de Paris" avec à sa gauche l'octroi de Colombes.

Au coin une petite boutique qui a souvent changée, sur cette vue on y voit encore une enseigne coupée:
"VILLE DE COL"ombes .

Derrière ce n'est pas encore très construit, seul existe un immeuble derrière lequel dans les arbres sera construit le pavillon de l'actuel 58 rue Paul-Bert détruit en 2014.
Au fond on voit le pâté de "maison-blanche.
A droite le café restaurant avec son affiche "Café Vins", de la fenêtre duquel ont étés prises les deux premières photos de cette place.
Visualisez sur la map:

16) Tour de la Place du pont neuf 6.
6) Tour de la Place du pont neuf

Même vue un ou deux ans plus tard car l'arbre derrière la petite boutique a grandit.
A gauche pas de changement,
à droite, derrière les trois bâtiments du café on aperçoit le coté nord de l'immeuble encore existant du 75 rue Paul-Bert.
Au premier plan les rails du tramway, avec la panoplie des habitants du quartier.
Visualisez sur la map:

17) Tour de la Place du pont neuf 7.
7) Tour de la Place du pont neuf

Même vue vers 1909(je pense)

Le pavillon, qui existait encore en 2014 au 58 de la rue, vient d'apparaitre avec son pendant qui était au bord de la rue.
Visualisez sur la map:

18) Tour de la Place du pont neuf 8.
8) Tour de la Place du pont neuf

Inondation de 1910
On doit être vers le milieu février,
la Seine s'est retirée.
Le génie ayant percé des brèches dans les digues pour que l'eau reparte, maintenant il faut qu'ils rebouchent ces brèches avec des sacs de sable et terre .
On voit donc ses sapeurs avec leurs stocks de sacs plein et à droite les sacs vides.

Derrière la boutique on voit bien le pavillon qui sera détruit en 2014.
Visualisez sur la map:

19) Tour de la Place du pont neuf 9.
9) Tour de la Place du pont neuf

Dernière vue de cette place plus tard...
Derrière la boutique, à la place des arbres un bâtiment de 2 étages s'est construit.
Ce sera le dernier changement notable de ce quartier.
Je suppose que la boutique est une parfumerie, mais ça me laisse perplexe car que ferait elle dans ce quartier avec l'usine qui crache ses odeurs d'égouts, ses cheminées, et ses habitants qui ne sont surement pas riches !!!
Visualisez sur la map:

20) Rue de Seine (rue François Faber).
Café de  la Rue de Seine

Rue de seine et d'Achères: le Café de l'usine.

Voici le café de l'usine situé au bout de la rue de Seine, maintenant rue François Faber,
c'est dans la rue de Seine que vivait François Faber lorsqu'il travaillait dans l'usine,
et c'est dans ce café qu'il venait se détendre...
Plus tard il acheta une maison pour ses parents dans la rue Appéré.
Visualisez sur la map:

François Faber est l'un de nos plus grands coureurs cyclistes.
Il disputa toutes les épreuves entre 1907 et 1914 voir ICI

21) Rue François Faber.
Rue François Faber

Rue de Seine, vue depuis le Bd d'Achères.

ancienne rue de Seine, elle n'a pratiquement pas changée.
A droite le café de l'usine ( vue précédente).
Dans l'ordre, après le café on a les 4 pavillons des 25, 23, 21, 19,17,
le 23 et 21 étant cachés.
Plus loin, on aperçoit le pavillon du 11.
Les bâtiments du fond sont ceux du bloc maison-blanche, aujourd'hui disparus.

Comparez avec l'image de :   
Visualisez sur la map:

22) Rue de Seine en 1910.
Rue François Faber inondée

Février 1910.
Photo prise pendant la décrue, l'eau était je pense arrivée jusqu'en haut des grilles .
Les habitants se sont organisés et se sont fait des passerelles en bois.

Sur la photo on voit de droite à gauche les pavillons des 23,21,19,17 de la rue.
Plus loin le pavillon du 11 en long a été rallongé et modifié.

Comparez avec l'image de :    Visualisez sur la map:

23) Rue de Seine en 1910.
Rue François Faber inondée.

Même vue des pavillons sous l'eau.

Regardez bien le pavillon du 25 (au premier plan), sur son mur on voit les traces de l'eau en foncé qui arrive à ras de la porte d'entrée, soit presque 2m.
Au fond on aperçois le pavillon de pesage de l'ancien champ de course qui existe encore.

Comparez avec l'image de :    Visualisez sur la map:

24) Rue Paul-Bert inondée.
Rue François Faber inondée.

Vue des terrains intérieurs prise de la rue d'Achères (A86).
La rue Paul-Bert est à droite et la rue de Seine à gauche.

Le bout de terrain au premier plan n'était pas construit (comme aujourd'hui).
Au premier plan le coté d'une maison qui était juste devant celle du 48 rue Paul-Bert qui vient d'être détruite en 2014.

C'était à louer..., mais il ne dut pas avoir beaucoup d'intéressé cette année là...

A gauche, on voit l'arrière des pavillons du 21,19,17 rue François Faber.

Si vous regarder bien on voit sur les murs les traces de la montée des eaux.
Visualisez sur la map:

25) Rue Paul-Bert inondée.
Rue Paul-Bert inondée

Même vue du terrain vu du bord de la rue Paul-Bert.

Au fond les 4 cheminées de l'usine.
A gauche les deux pavillons du 48 rue Paul-Bert, dont le premier sera détruit en 1964 et le deuxième en 2014.
A droite le pavillon du 11 rue François Faber qui à été remanié depuis...
Derrière l'alignement des pavillons des 17 19 21 23.


- Comparer avec la vue de:   
Visualisez sur la map:

26) Rue Paul-Bert inondée.
Rue Paul-Bert inondée.

Photo prise du même endroit que la précédente, mais on regarde vers le stade du matin.
La maison que l'on voit est encore là en 1921 (vue aérienne),
mais a due disparaitre pendant la guerre.
Elle était située 9 de la rue François Faber.


- Comparer avec la vue de:    Visualisez sur la map: